UTT2030_CR_Pre-COPIL-BP-Valo-Organisation

Pierre Koch
La réunion débute à 9h13. Pierre Koch fait un point sur le Business Plan. Lactuel avant-projet de business plan sera présenté au rectorat, mais pas au CA, auquel ne sera présentée que la DBM 2015.Ceci nous donne donc du temps pour travailler le business plan dici le CA de décembre.
Laurent Daniel
Laurent Daniel demande à pouvoir présenter les différentes propositions du groupe 2 et le business plan associé à chacune (NB : slides en annexe de ce compte-rendu).
Laurent Daniel
1. Tu paies quand tu gagnes Lidée consiste à supprimer les frais dinscription à lentrée, et à collecter une « redevance » dans les 5 années suivant le diplôme. Chaque étudiant diplômé contribue à hauteur de 5% de son brut annuel pendant 5 ans, soit, en moyenne, 5x0.05x36000 = 9000€ (150€ /mois * 12 mois * 5 ans). Les avantages : récupérer davantage quà travers les inscriptions, faire payer également des boursiers (exemptés de frais dinscription), lier davantage les diplômés à lUTT, être un excellent vecteur de communication.
Participants
La question est posée concernant le moyen de « coercition » pour les faire payer une fois quils sont sortis.
Jérôme Plain
Jérôme Plain explique son tableau de chiffres. Ce nest pas la même chose de dire que les parents paient 2000€, et létudiant paie 100par mois pour rembourser. Discussion sur léquilibre à trouver entre le vecteur de communication et le cadre légal. En 4-5 ans, on est à léquilibre. Ce qui pose problème, cest le cadre légal, un engagement contractuel.
Pierre Koch
Parlant de la baisse de recette par la suppression des frais dinscription à lentrée, Pierre Koch explique quétant donné quon a déjà 700kde déficit additionnel chaque année, à chaque fois quon rajoute 100kde déficit, il faut 200-300kde chiffre daffaires pour générer une marge équivalente. Donc il ne faut pas envisager de supprimer les actuels frais dinscription. Il sera nécessaire davoir une acculturation des parents et, plus généralement, des « amis » de lUTT, pour quils se rendent compte que préserver la valeur de leur diplôme en soutenant lUTT, cest préserver la valeur dun bien qui est le leur, à savoir la valeur de leur diplôme. Par ailleurs, sil savère possible de faire transiter ces sommes par la Fondation, ce qui sera donné à la formation sera déductible dimpôt, donc sur les 9k€, 6ksont récupérés en crédit dimpôt. Pierre Koch sest réjoui quon commence à discuter de ce sujet, pour que ça fasse consensus. Concernant le passage par la fondation, il est nécessaire de vérifier au préalable que les dons ne seraient pas requalifiés en achat « frais de scolarité déporté ».
Laurent Daniel
2. Congrès Constat : on organise 3-5 congrès / an. Donc, on peut envisager de remonter les prix pour dégager des excédents. Unique précaution : ne pas demander daides publiques. Avoir une cellule plus spécifiquement dédiée aux congrès, pour sécuriser des postes.
Pierre Koch
Pierre Koch annonce quil a échangé avec Germain Malnoury sur ce sujet. Il sagit de regagner léquivalent dun poste (aujourdhui, diffusé sur les heures supplémentaires) – env. 60k€.
Alain Milley
Alain Milley précise quil faut augmenter un peu plus que 100€, étant donné quil faut compenser pour labsence de subvention. Actuellement, déjà, dès quon met le CR des personnes, on arrive à un résultat zéro.
Laurent Daniel
Laurent Daniel résume : loption conférences est intéressante en termes deffort par rapport aux bénéfices.
Laurent Daniel
3. Fablab Lobjectif nest pas dêtre bénéficiaire, mais dêtre à zéro, en vendant des formations aux entreprises. Rémi Fortin (étudiant du G2) est prêt à sen occuper, dautres étudiants opérationnels aussi.
Laurent Daniel
4. Séminaires La proposition est dorganiser des séminaires pour les entreprises, qui paieraient pour venir assister à la présentation des résultats de travaux de projets de recherche, dont les rapports sont déjà rédigés à destination de lANR et de lEurope. Cela permettrait de dégager des ressources sur les séminaires eux-mêmes, mais aussi et surtout de créer lopportunité de faire le lien entre chercheurs et industriels dans lidée que cette mise en relation permettra de vendre des prestations et des collaborations de recherche.
Jérôme Plain
Jérôme Plain montre des slides dévaluation par lANR et explique que dadapter le contenu pour les industriels nécessite un travail important. Déjà commencer par le tissu organisationnel local et commencer par des séminaires pour eux.
Karine Lan
Karine Lan explique son profil de sociologue et le cas dun projet de conception avec Microsoft, dont les résultats sont beaucoup plus simples à vulgariser pour les adresser aux entreprises.
Participants
La discussion émerge quant à la nécessité de rémunérer les personnels qui simpliquent dans ce genre daction. Laurent Daniel estime que cest essentiel, Dominique Gaïti est sceptique. Sagissant de la présentation de résultats de projets de recherche, Jérôme Plain propose de le coupler aux soutenances de stage.
Dominique Gaïti
Dominique Gaïti en profite pour insister sur le fait quil ny ait plus dUTP pour les visites de stage ce qui va être domageable rapidement car les visites permettent de faire connaître lUTT et faire des contrats ensuite. Il faut rémunérer les visites et les rationnaliser (quun EC suive tous les étudiants dans la même entreprise par exemple).
Laurent Daniel
5. Innovation UTT / Fondation Laurent Daniel propose un moyen de permettre des projets étudiants, en les finançant et en les encadrant. Il présente le business plan et annonce quil en reparlera, et que , cela se limite à laspect financier. 1. Comment financer les choses à lentrée 2. Comment financer les choses au long cours 3. Comment demander des choses à luniversité But : que ça coûte très peu à lentrée à luniversité : entre 1ket 10k€. Cest une machine à ramener de largent pour la fondation, qui donne de la visibilité, donc le bénéfice par rapport au coût est très intéressant.
Pierre Koch
Pierre Koch trouve intéressantes les 2 premières idées de point dentrée unique pour linnovation et lentreprenariat comme étant structurant et davoir un process unique. Intéressant aussi de mettre la fondation dans le dispositif. Ces deux idées sont fondamentales. Le 3e sera au cas par cas.
Participants
Discussion sur la nécessité des personnes assurant le point dentrée, dont aujourdhui le résultat nest pas probant.