G1 - Présentation COPIL Identité

COPIL du 6 juillet 2015 : Identité n° 2 G1Identité Quel modèle retenir pour lUTT ?
INTRODUCTION LUTT : lexpertise technologique au sein de la ComUE Prendre une option stratégique forte pour asseoir un modèle fort. -> Trouver sa place au sein de la ComUE. -> Rester visible au sein de la future région et au-delà. -> Renforcer lattractivité et la notoriété de lUTT par le renforcement/développement dune spécificité.
I. VISION STRATEGIQUE Quel positionnement stratégique ? Quel positionnement / ComUE, Grand Est, et au-delà ? Quelle place dans le paysage des écoles dingénieurs ? -> Collège dingénierie de la ComUE ou université  ? Si on réaffirme le modèle technologique, comment matérialiser le portage par lUTT de la technologie au sein de la ComUE ? Quelles actions concrètes ?
VISION : A. Une vision de la technologie structurante et différentiante, intégrant linnovation  Une définition de la technologie pour UTT 2030 - La technologie : processus complexe et dynamique, au-delà de la valorisation et des sciences appliquées ou finalisées, qui peut interroger les sciences, et élaborer connaissances scientifiques nouvelles (des problématiques industrielles peuvent donner lieu à de nouveaux questionnements scientifiques). -> Mise en place de ce processus complet à lUTT : couvrir toutes les étapes entre recherche amont et valorisation, de façon moins artificielle quaujourdhui. -> La technologie nest pas lingénierie : se différencier dune école dingénieurs classique. - Linnovation : rupture dusage (produit ou service), modification dun usage, dun comportement. -> Que faut-il mettre en place à lUTT pour créer les conditions de linnovation ?
VISION B. Innovation technologique : Proposition dun parcours pédagogique spécifique Initiation à linnovation de rupture : mettre en place, de façon expérimentale dans un premier temps, un parcours spécifique organisé autour de létudiant, favorisant son autonomie, le travail collaboratif en équipe interdisciplinaire, avec des enjeux réels, en relation avec la recherche et les partenariats industriels. Sur le modèle de la d.school, mais adapté à la culture française des ingénieurs (adaptation faite par LIDEFI Paris-Est D.School at Ecole des Ponts). Nouvelle pédagogie issue du Design Thinking comme celle de lUniversité de Stanford, formalisée en 2005. « Le Design Thinking est une discipline utilisant la sensibilité, les outils et les méthodes des designers pour permettre à des équipes multidisciplinaires dinnover en mettant en correspondance attentes des utilisateurs, faisabilité technologique et viabilité économique. » (Tim Brown, directeur général dIDEO, 2009)
II. Argumentaire de la vision 1) Incitation à faire travailler ensemble étudiants / EC / entrepriseset rapprochement avec les entreprises ; 2) Articulation recherche et formation ; 3) Articulation innovation, entrepreneuriat et formation ; 4) Intégration des SHS, problématiques hybrides socio-techniques ; 5) Développement dune culture de linnovation et de lentrepreneuriat ; 6) Décloisonnement des disciplines (travail en équipes interdisciplinaires) ; 7) Attractivité du modèle : innovant et différentiateur ; 8) Renforcement du modèle UT : autonomie technologique de létudiant, esprit dinitiative, pédagogie du futur ; 9) Positionnement fort dans le paysage des écoles dingénieurs Grand Est et françaises Identification forte de lUTT par rapport à la ComUE ; 10) Expérimentation dun modèle innovant -> remotivation du personnel
III. Actions / Objets structurants Le cycle technologique (cf. document version longue « La technologie : une vision pour lUTT en 2030 ») En recherche - Laboratoires ouverts : inciter à échanger entre EC, industriels, étudiants… - Equipes-projets : réactivité et agilité - Lieux daccueil pour industriels En formation Faire profiter les savoir-faire de la formation ingénieur à dautres niveaux : - Les IUT - Création dune licence de technologie à lUTT ? - Ecole doctorale dingénierie ou de technologie ? -> Le cycle technologique peut couvrir et intégrer différents niveaux -> porter lexpertise technologique sur le territoire. Au sein des UV : réarticuler les CS et les TM.
III. Actions / Objets structurants (suite) B. Parcours Innovation technologique - Exemple : Il y a 40 ans, PK voulait faire un réfrigérateur solaire. Il na jamais réalisé son rêve ! En 2030, les étudiants devront pouvoir mener à bien leur projet… - A titre expérimental, mise en œuvre dun parcours optionnel dinitiation à linnovation de rupture intégré à la formation, articulant formation / recherche / valorisation / entreprises. Immersion dans le cycle technologique réel. - Pédagogie par projet non linéaire, qui fait travailler les étudiants en contexte et enjeux réels, (projets fournis par des partenaires industriels ou venant détudiants), et permet de développer une culture de linnovation et de lentrepreneuriat à lUTT. - Faire travailler une équipe détudiants de spécialités différentes sur des projets à problématique réelle grâce à des méthodologies transdisciplinaires, en sintéressant aux usages et aux expériences utilisateurs.
Tout projet dinnovation doit être : - Désirable pour les utilisateurs - Technologiquement faisable - Ecologiquement durable - Socio-économiquement viable La pédagogie d.school en 3 étapes : 1) Inspiration Comprendre les contraintes, problèmes, attentes, rêves des usagers, et dépasser leurs attentes. Pas danalyse de marché ou de sondage consommateur, mais outils ethnographiques et empathie. 2) Idéation Imaginer lexpérience idéale pour lutilisateur par itérations successives. Générer des solutions appropriées. 3) Implémentation Introduire la solution dans la réalité.
Conclusion Opter pour une identité forte, en conformité avec le modèle UT, et nos missions. Se positionner dans un environnement concurrentiel et sur un territoire en plein bouleversement (ComUE, grande région…), en développant savoir-faire, attractivité et notoriété. Répondre aux exigences qualité des formations ingénieurs et répondre aux besoins des entreprises.